Pacific: En toute transparence; et quand il n'y a vraiment plus d'autres choix.

Mis à jour : il y a 3 jours

Masque semi-transparent et lavable en 4 tailles, PACIFIC vient toujours en complément de mesures de distanciation, d’aération et de nettoyage surfacique.

Pacific: En toute transparence.

PACIFIC, comme d'ailleurs tous les masques, ne protège pas: PACIFIC réduit le risque de contamination.


Testé en laboratoire suivant des normes internationales en vigueur et dans différentes situations du quotidien, PACIFIC dispose de nombreux avantages mais aussi d'inconvénients.


Test en laboratoire:

PACIFIC est composé d'une matière antibactérienne suivant ISO 20743, conforme aux directives REACH, sans substance controversée et hydrofuge (la polarité des gouttelettes les fait s'assembler entre elles plutôt que de pénétrer le tissus).


L'absence de consensus scientifique aussi bien sur la capacité de contamination que sur la taille des gouttelettes composant l'aérosol, de 1 micron ou moins à 13 microns et plus, contraint à donner la valeur de protection pour la plus faible taille.

Les résultats ainsi obtenus en chambre d'exposition en situation la plus proche du réel sont donc:


Filtration suivant EN-13274-7, paragraphe 6 (particules solides): 13,35 à 55 % (FPP2 marquage CE testé: 80 à 83%)


Filtration suivant EN-13274-7, paragraphe 7 (particules liquides): 4,6 à 45 % (FFP2 marquage CE testé: 79 à 81%).

Pacific: méthode de test

La méthode de test employée, issue des spécifications DGA, reproduisant au plus prêt la réalité, permet de constater que les performances d'un masque FFP2 sont inférieures à celle d'autres méthodes de test, issues de normes internationales.


La supériorité de la cette méthode est incontestable et bien plus proche de la réalité.


C'est donc un mix de normes internationales et de spécifications qui sont utilisés pour PACIFIC.


PACIFIC dispose par ailleurs de spécifications de fabrications inspirées des normes ISO-9001 englobant les recommandations de l'ANSM.


PACIFIC est en cours d'évaluation suivant les normes ASTM (USA).


Au quotidien:

Confronté à la dure réalité, PACIFIC présente des avantages et des inconvénients.


Les inconvénients:

- Présence de postillons en cas de toux ou d'éternuements.

- Traitement fréquent antibuée requis.

- Sensation d'humidité après plus d'une heure.

- Faible protection contre les aérosols de moins de 3 microns.


Les avantages:

- Excellente protection contre les postillons d'un interlocuteur.

- Possibilité de voir distinctement les lèvres.

- Visage presque totalement apparent.

- Confortable.

- Parfaitement adapté à la taille du visage.

Parfaitement adapté aux contours du visage.

Les caractéristiques de PACIFIC lui permettent de tendre vers une diminution du risque de contamination non seulement en proposant 4 tailles différentes mais aussi des bandes élastiques réglables pour un confort et une protection optimum:

F: Femmes et hommes, dimension entre les pommettes supérieure à 9 cm - bleu clair.

S: Femmes et hommes, dimension entre les pommettes inférieure à 9 cm - bleu foncé.

T: Adolescents - vert.

K: Enfants de 6 à 11 ans - orange.


Les masques enfants, tout comme les masques adultes, doivent être portés ponctuellement là ou la situation l'exige.

Portés ponctuellement là ou la situation l'exige.

Un sachet individuel lavable pour chaque masque facilite le transport afin de préserver son intégrité et limiter le risque de contamination surfacique.

Un sachet de transport pour chaque masque.

La démarche PACIFIC: quand il n'y a vraiment plus d'autres choix:

Parce qu'un masque ne protège pas mais réduit les risques de contamination, toutes les alternatives doivent être préférées à l'usage du masque qui reste un dernier recours.


L'alternative la meilleure reste bien évidemment d'éviter la formation de microgouttelettes restant en suspension dans l'air, par exemple en favorisant une ventilation naturelle ou mécanique, présentant de préférence des dispositifs limitant la formation d'aérosols.


Réaliser l'analyse de son poste de travail et les solutions alternatives au port du masque facilite la projection dans un avenir où l'obligation de diminuer le risque de contamination va durer, y compris avec l'arrivée d'un vaccin.


Dès que l'on est dans un lieu ventilé par apport d'air extérieur, une visière ou une paroi transparente est souvent largement suffisante lorsque les interactions sociales sont limitées.

Un bonnet, un chandail et des gants, à la mauvaise saison, valent mieux qu'un masque.

Surtout mal porté.

PACIFIC trouve sa raison d'être, voir les lèvres et le visage, lorsqu'un renfort est nécessaire aux mesures de distanciation physique et d'aération, elles-mêmes insatisfaisantes, et ce pour une durée limitée.


PACIFIC n'est pas un dispositif médical suivant les normes EN 14683:2019-10 et EN 149:2009-08.

PACIFIC ne convient donc pas aux personnes vulnérables.

Recommandé de 6 à 40 ans là où la situation l’exige et toujours en complément des mesures sanitaires de distanciation, d’aération et de nettoyage surfacique.


PACIFIC n'est pas conforme aux spécifications masques grand public catégorie 1 et 2 et ne sera pas testé pour les motifs ci-après:

- la Direction Générale des Entreprises en France exigeant que copie lui soit faite des résultats des tests financés par des fonds privés, Colémoi estime que cette demande est illégitime et illégale.

- Le recours à une sûreté et qualité dégradées ne peut se faire qu'en situation d'urgence et pour une durée limitée.

- Les normes internationales issues d'une concertation entre plusieurs pays restent la meilleure protection contre des dérives aux finalités politiques. 

- Le spectre de tests (au dessus de 3 microns) des masques tissus est réduit pour obtenir des taux d'efficacité de plus de 70 ou 90%. Seul le crétin change la graduation du thermomètre lorsqu'il a trop chaud pour lire une température qui le rassure.


Le port d'un masque est totalement inadapté dans la plupart des cas de la vie quotidienne, devenant probablement de par sa mauvaise utilisation, un vecteur de contamination surfacique.


Le port d'un masque doit revenir à ce qu'il n'aurait jamais dû cesser d'être: un marqueur de danger.


C'est le cas de PACIFIC dont le port aidera, lorsqu'il n'y a vraiment plus d'autres choix, à réduire le risque de contamination.


Recyclage:

Un ensemble de 10 masques PACIFIC est proposé à la vente, disposant chacun d'un sachet individuel.

Les masques sont emballés individuellement dans une feuille de papier.

Après avoir utilisé 30 fois chaque masque (soit 300 utilisations), réaliser un lavage des masques et sachets afin de les décontaminer.

Contacter Pacific@colemoi.com pour obtenir une étiquette d'expédition "port payé".


Utiliser le carton pour retourner les masques (entaillez les masques avec un ciseau afin d'éviter les détournements pendant l'expédition) chez votre boutique en ligne Colémoi à Paris en remplissant le bon de recyclage avec vos coordonnées dont une adresse courriel obligatoire.


Déposer le colis dans un bureau de poste.


Un code promotionnel pour bénéficier d'une remise de 10% sur la boutique colemoi à paris vous sera envoyé par courriel.


PACIFIC: En toute transparence.

Colémoi

10 rue de penthièvre
F - 7508 Paris
Tel: +33 (0) 9 77 21 95 21

colemoi@colemoi.paris

Mentions légales

Visiter

Informations

Social

Restons connecté

S'abonner aux infos Colémoi

© 2020 Colémoi à Paris